Un marathon théâtral jusqu’au bout de la nuit

Samedi dernier, Arlette et Jean-Marie Boutinot ont posé leurs tréteaux sur la scène de la salle des fêtes Georges-Hyvernaud, pour la 24è édition de la Nuit de la Pause-Théâtre. L’occasion pour les comédiens amateurs, mais pleins de talents, de présenter leurs dernières créations dans un marathon théâtral.
(…)

albasylvere

Des trois coups à 17h30 jusqu’à minuit, pas le moindre essoufflement. Pièces de théâtre, musique et chansons se sont succédés quasiment non-stop, avec seulement un petit intermède pique-nique très convivial en extérieur.
Le rideau s’est levé avec les enfants de Kinder-Théâtre interprétant «Mystérieuse Lola». Puis deux intermèdes musicaux, avec d’une part les tambours de Las Poumpas et d’autre part, des chansons de Nicolas accompagné de sa guitare.
Après le repas, les adolescents de Pause-Théâtre 1 ont pris le relais avec «Révélations en Boâte». La troupe adultes a terminé la nuit avec «Alba», une adaptation et une mise en scène de Jean-Marie Boutinot d’après le roman de Paola Pigani «N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures».
(…)
A minuit, tout le monde s’est retrouvé autour d’un caribou-kir en hommage à Benjamin Meneghini, ancien comédien de Pause-Théâtre, nominé au festival du film de Toronto.

Lire l’intégralité de l’article de J-L LE BRAS sur le blog CHARENTE LIBRE ici

Cet article a été publié dans Accueil et contacts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.